Ma Mission: Conseiller et accompagner les sportifs

INTW
Iconz

L’argent est un vrai sujet dans le monde du sport. Qu’il s’agisse de sportifs débutants, confirmés ou à la retraite, la préoccupation liée aux revenus est importante, notamment si on prend en considération qu’une carrière de sportif de haut niveau, donc susceptible d’être rémunéré pour pratiquer son sport, dure nettement moins longtemps que celle d’un salarié.
Certains choisissent de solliciter leurs proches pour « gérer » leurs revenus, avec nombres d’arnaques révélées. D’autres prennent un avocat, dont ça n’est pas forcément l’office. Et pour l’instant, peu s’adressent à des institutions spécialisées dans la Gestion de patrimoine, qui pourtant, proposent des solutions spécifiques pour les sportifs.
Iconz est allé à la rencontre d’un conseiller en Gestion de patrimoine spécialisé dans le conseil auprès des sportifs, afin d’en savoir un peu plus sur les modes de fonctionnement, les avantages et les spécificités liées au monde sportif.

Iconz : Bonjour, pourriez-vous vous présenter et me parler de votre métier ?

Lola Batifol : Bonjour, je m’appelle Lola Batifol. Je suis conseillère en gestion de patrimoine à l’UFF et me suis spécialisée dans le conseil aux sportifs. L’UFF est une banque dédiée au conseil en gestion de patrimoine pour les personnes physiques ou morales.

Ma mission est de conseiller et d’accompagner les sportifs, dans l’anticipation et l’organisation de leur patrimoine, pour réaliser leurs projets de vie. La stratégie que je propose à mes clients est globale. Elle prend en considération tous les aspects de leur vie, aussi bien professionnelle que personnelle. Sans intervenir cependant dans leur carrière sportive, je m’attache à prévoir les répercussions financières, fiscales, civiles et parfois juridiques, liées à leurs choix et à mettre en place le conseil patrimonial adapté. Le conseil dédié aux sportifs professionnels a effectivement des spécificités : comme la gestion d’une carrière courte, la segmentation de l’année fiscale par saison et non par année civile ou encore la reconversion, etc.

Mon rôle est de prendre en compte toutes ces problématiques et de les intégrer dans ma stratégie et ainsi apporter de la sérénité à mes clients en organisant, pour eux, leurs finances tout en leur offrant une visibilité sur leurs futurs projets.

I : Comment abordez-vous le sujet avec les sportifs ?

LB : Nous cherchons, avant tout, à avoir une approche pédagogique. Même si les sportifs sont de plus en plus sensibilisés à ces sujets patrimoniaux, ils n’ont pas toujours le temps ou la connaissance, pour étudier les nombreuses particularités patrimoniales et offres susceptibles de les intéresser. En plus, de notre analyse globale sur leur situation, l’UFF propose des solutions sur tous les secteurs d’investissement : placements financiers, assurance vie, capitalisation, immobilier, retraite, prévoyance… c’est ce qui nous différencie d’un conseiller immobilier ou d’un banquier, par exemple. De plus, nous nous déplaçons chez nos clients, et ce, plusieurs fois par an, comme pouvait le faire, jadis, un médecin de famille. C’est un service qui crée une proximité et nous permet de connaître la structure familiale du sportif. Tisser un lien de confiance, c’est essentiel dans ce métier pour expliquer et mettre en place une stratégie patrimoniale sur-mesure. Les problématiques ne sont, bien sûr, pas les mêmes si l’on est jeune sportif, au top de sa carrière ou si l’on amorce une phase de reconversion.

Les sportifs n’ayant pas le temps de s’occuper des sujets inhérents à leur patrimoine (protection et prévoyance, fiscalité, constitution d’un capital, recherche de revenus complémentaires, reconversion…) nous délèguent ce volet de leur vie, pour gagner en sérénité et se focaliser uniquement sur leur carrière sportive.

Crédit Photo / KMSP

I : Pourtant, votre métier est assez peu connu des sportifs qui, d’ailleurs, tendent à confier leur patrimoine à des proches (souvent de leur famille). Avec quelques déconvenues, comme on a pu en voir ces dernières années.

LB : Notre métier est encore récent en France et à l’UFF, le département UFF Sport Conseil a été créé en 2001. 17 ans, c’est assez jeune ! Un de nos credo est « le sportif prend des risques avec son corps, il ne doit pas en prendre avec son patrimoine ». Les « abus » ont malheureusement été nombreux et certains sportifs se sont retrouvés dans de sérieuses difficultés financières, malgré des entrées d’argent importantes, à leur belle époque. Nous accompagnons les jeunes dans leur réflexion pour leur éviter de reproduire les erreurs de leurs ainés dont ils ont bien sûr entendu parler.

Ils sont également sensibles à la courte durée d’une carrière sportive. Les conseillers d’UFF Sport Conseil vont à la rencontre de ce jeune public, qui souvent ne se sent pas encore concerné par des préoccupations patrimoniales. Nous animons des formations dans les clubs et ouvrons le débat autour de ces thèmes.

Il est établi qu’aujourd’hui les sportifs gèrent leur carrière de manière plus professionnelle qu’il y a 10 ans et qu’ils ont des agents, des attachés de presse, etc. Ils viennent, petit à petit, vers des institutions comme la nôtre qui assurent un savoir-faire et une expertise. D’ailleurs, l’onglet « sportifs » est la 2ème page la plus consultée de notre site internet !

Les sportifs peuvent nous contacter via leur club, puisque nous accompagnons les structures et leurs dirigeants, lors de la mise en place de l’épargne salariale (36 clubs de sports collectifs).

I : Quelles sont les spécificités de chaque étape de la carrière d’un sportif, du point de vue de votre activité ?

LB : En amont d’une carrière professionnelle, nous sensibilisons les jeunes sportifs à la création d’un patrimoine, la gestion d’un budget, l’anticipation de la fiscalité et bien sûr la couverture prévoyance en cas de blessure. Nous proposons des formations pour expliquer aux jeunes ces notions indispensables. Ainsi, nous les aidons à prendre conscience de leur capacité d’épargne pour préparer et organiser leurs projets post-carrière.

En cours de carrière, nous ajoutons à ces notions, des thématiques liées à l’imposition de leurs revenus, à l’expatriation ou l’impatriation, en fonction de leurs transferts. Nous les accompagnons également sur les volets fiscaux et juridiques. Le tout étant intégré dans la construction de leurs projets personnels.

En fin de carrière, il s’agit surtout de préparer la reconversion et de proposer des solutions adaptées à leurs projets.

Ces problématiques sont très particulières. Elles varient selon les individus, voire le sport pratiqué. Selon que ce soit un sport collectif ou individuel, les prérogatives ne sont pas les mêmes.

I : Il y a un volet important qui n’est pas connu, c’est celui de la prévoyance…

LB : C’est vrai. C’est un sujet que les sportifs abordent peu, peut-être par superstition. Cependant, nous savons tous que le risque de blessure existe et fait partie de la vie d’un athlète. C’est pourquoi, en tant que conseillers dédiés aux sportifs, nous nous devons d’aborder le sujet de la prévoyance. Si la carrière de notre client devait s’arrêter prématurément, nous évaluons le montant du capital dont il aurait besoin pour vivre et l’assurons pour la perte de sa licence, tout en continuant de l’accompagner sur cette période délicate. Ainsi, dans le cas d’un objectif de création de capital, sur 15 à 20 ans, pour bâtir les fondations de sa vie post-carrière, nous proposons toujours une solution de prévoyance.

I : Et, finalement, pourquoi serait-il plus intéressant de s’adresser à une entité telle que la vôtre ?

LB : Pour plusieurs raisons ! La première, UFF Sport Conseil recrute parmi ses conseillers d’anciens sportifs de haut niveau qui maîtrisent parfaitement toutes les problématiques du sportif.

La deuxième, c’est que l’UFF est une banque conseil de gestion de patrimoine, filiale d’AVIVA, dont la réputation en tant qu’assureur est mondialement reconnue.

La troisième, c’est que nos équipes construisent une gamme de produits en architecture ouverte sélective. Ce qui veut dire que je peux proposer le meilleur produit disponible sur le marché pour répondre aux attentes de mes clients en fonction de leur profil.

Enfin, la diversification du portefeuille de nos clients fait partie de nos convictions comme en témoigne notre présence sur tous les marchés financiers et immobiliers, ce qui nous permet de répondre à cette promesse.


Iconz

ICONZ, est un média qui permet aux Athlètes de raconter leurs histoires, leurs vies, leurs anecdotes sous forme d’articles, de photos, de videos ou de podcasts....

Translate »