Toujours plus haut – Partie 3/5

Renaud Lavillenie

Chaque lundi sur Iconz, retrouvez le grand champion de saut à la perche, Renaud Lavillenie dans une mini-série qui lui est consacrée en exclusivité tout l’été. Cette semaine, Renaud Lavillenie se livre sur sa combinaison brandée “JORDAN” qu’il a portée au meeting de Eugene dans l’Oregon aux Etats-Unis et au Pont d’Arcole, ainsi que sur sa façon de gérer la pression lors d’une compétition.

Toujours plus haut – Partie 1

Toujours plus haut – Partie 2

“Ma Combinaison”

Cette combinaison je l’ai portée pour le meeting de Eugene, dans l’Oregon. C’est une combinaison qui est un peu particulière, elle a été faite par JORDAN Brand. La marque Jordan fait partie de la famille Nike. C’est une marque qui a envie de se développer, et veut montrer aussi qu’elle est présente en athlétisme. Habituellement,  je dois être en Nike, sauf que cette fois là j’avais anticipé. J’avais vu avec le boss si c’était possible d’avoir cette combinaison. Elle est vraiment magnifique, je voulais la porter pour une occasion un peu spéciale, c’est quelque chose qui est sympa. J’ai vraiment la chance de pouvoir travailler directement avec les designers de Nike, et de pouvoir avoir du matériel très pointu et très identifiable. Mais la tenue que j’ai et celle que mes potes ont, ne fait pas la différence. Ce qui fait la différence, c’est ce que tu es capable de faire avec ta perche, mais après, je dirais que c’est toujours un petit plus, une belle reconnaissance quand tu es capable d’avoir une tenue qui montre que tu as une certaine réussite et je le considère comme une énorme récompense.

 

 

“Gérer la pression”

Dans l’absolu, j’essaie de m’imprégner du positif et me détacher du négatif. C’est quelque chose qui est très difficile à faire. On a l’habitude de passer par des phases de concentration et de déconcentration. Il faut juste être capable, à un moment donné, de se recentrer sur ce qui est essentiel, et c’est ce qui marche pour moi. Quand je suis au début de la piste et que je commence à rentrer dans ma course, c’est comme ces plans au cinéma où tu commences à voir tout le côté extérieur qui devient flou. Et tout ce que tu vois c’est la piste, le butoir, le sautoir, la barre. Tout ce qui est à coté tu ne le vois pas. Pour moi, c’est ça la clé de la réussite dans les moments qui sont compliqués. Après je ne veux pas non plus vendre du rêve, mais quand les conditions extérieures sont des fois très compliquées, j’arrive vite à resserrer le champs sur ce qui est important.

 

A suivre…

Renaud Lavillenie Écrit par :

Renaud Lavillenie est un athlète français, spécialiste du saut à la perche, champion olympique à Londres en 2012. Il est le détenteur du record du monde du saut à la perche, depuis le 15 février 2014.